L’AFFAIRE ANNETTE ZELMAN

D’après le livre “Dénoncer sous l’Occupation” de Laurent Joly

En 1978, dans « Le Mémorial de la déportation des Juifs de France » de Serge Klarsfeld, quelques lignes évoquent un destin individuel, l’un des rares noms, parmi les 76 000 cités, à faire l’objet d’un commentaire : « Dans ce convoi n°3 est partie une jeune fille de 20 ans, Annette Zelman, Française coupable non seulement d’être juive, mais d’oser aimer et être aimée par un Français non juif. »

Elle était juive, étudiante aux Beaux-Arts, éprise de liberté.
Il était catholique, fils de médecin, écrivain et poète.
Annette et Jean voulaient se marier. Les parents de Jean s’y opposaient.
Dénoncée à la Gestapo par le père de son fiancé, Annette Zelman fut arrêtée en mai 1942 avant d’être déportée à Auschwitz le 22 Juin de la même année. Elle n’en reviendra pas.

Scénariste

Emmanuel Salinger

Conseiller historique

Laurent Joly

Diffuseur

ARTE

Diffuseur

FRANCE 2

Durée

90 minutes

Catégorie

Fiction, Histoire